AS VILLEBON TENNIS DE TABLE
Adresse
/
Téléphone

LA FRAPPE REVERS      

Définition

L'attaque du revers est un coup offensif qui permet d'imprimer une grande vitesse de translation à la balle grâce à un mouvement exécuté devant le corps et qui obéit aux mêmes principes que l'attaque du coup droit.

Historique et prospective

A l'époque où les joueurs de défense étaient majoritaires, l'attaque du revers avait une grande importance car elle permettait d'interrompre par surprise avec un geste court, précis et rapide, un échange de poussette.
C'était généralement le coup favori de certains défenseurs qui profitaient d'un retour sur une amortie pour placer plus facilement une attaque, la position du corps avec une jambe en avant étant particulièrement favorable.

Avec le développement du top-spin, les joueurs ont adopté une position de base plus orientée vers le coup droit et le rôle de l'attaque revers a fortement diminué.

Le revers d'attaque a perdu de son importance au profit du bloc revers dont l'objectif n'est pas le gain du point mais plutôt le placement rapide de la balle pour mettre l'adversaire en difficulté.

Le jeu moderne étant de plus en plus rapide, le volume et la qualité des entraînements étant en constante progression dans la plupart des pays, le revers a repris de l'importance au cours de ces dernières années.

Principes d'action

Pour frapper violemment du revers, le joueur respecte la plupart des principes d'exécution de la frappe du coup droit.

L'élan

L'élan est généralement moins ample mais la position de base qui prévoit le placement de la jambe droite en avant et la rotation du tronc à gauche, permet de frapper la balle avec une très grande accélération. A la fin de la phase d'élan, l'avant bras est en position horizontale; il forme un angle d'environ 90° avec le bras, le coude est libre de ses mouvements, il n'est pas collé au corps. La raquette est légèrement fermée au niveau de la hanche.

Le mouvement de frappe

La balle est touchée devant le corps grâce à un mouvement de l'avant-bras d'arrière en avant et de gauche à droite. La raquette est progressivement refermée en utilisant le bras à la minière d'une barre de torsion; l'avant-bras pivote autour d'un axe qui passe par le coude. L'accélération du poignet joue un rôle essentiel au moment de l'impact avec la balle; il se plie d'abord en arrière puis se projette en avant avec la vitesse d'un coup de fouet.

Pendant l'exécution du coup, le centre de gravité du corps passe légèrement sur la jambe avant, sur l'avant des pieds. L'exécution du coup se termine à peu près devant soi, au niveau de l'épaule.

La raquette est fermée peu à peu et uniformément pendant toute l'exécution du coup. Le geste n'est pas interrompu et la raquette revient suivant une ligne courbe en vue d'exécuter le coup suivant.

Au cours de l'appprentissage de la technique de base de l'attaque du revers, le joueur comment le plus souvent les fautes suivantes :

il ferme trop sa raquette au moment de frapper la balle, généralement dans la phase d'élan. Il est obligé alors (pour ne pas envoyer la balle dans le filet) d'effectuer un geste assez vertical en ouvrant progressivement la raquette.
il ne prend pas assez d'élan. L'élan doit permettre de donner à la raquette une vitesse optimale au moment de la frappe. En principe, dans la position initiale, la raquette doit toujours être en arrière du coude par rapport à la ligne de fond de la table.
il n'utilise pas suffisamment l'articulation du poignet. En la raidissant, il diminue considérablement la vitesse de son coup.
il "colle" son coude au corps : l'avant-bras n'a plus la liberté de mouvement nécessaire autour de l'articulation du coude.
il n'utilise que l'articulation du poignet. Cette technique d'exécution du revers n'est efficace que sur les balles courtes, frappées rapidement après le rebond. Sur une balle longue frappée au sommet du rebond, l'attaque du revers exécutée uniquement par le poignet, n'est pas assez puissante pour surprendre l'adversaire.

Les variantes de l'attaque revers

Bien qu'en théorie il existe les mêmes variantes pour l'attaque du revers que pour celle du coup droit, la plupart de ces variantes ne sont pas utilisées dans la pratique.

La contre-attaque du revers ne l'est que par quelques joueurs qui la combinent généralement avec un bloc du revers. Mais la plupart des joueurs, davantage orientés vers le coup droit, ne la pratiquent pas.

Le coup préparatoire du revers contre la défense est assez rare. Quant à l'attaque sur balles hautes, elle est trop difficile car le joueur ne dispose pas assez d'élan. Seul le flip du revers est correctement utilisé, il obéit aux mêmes principes d'exécution que le flip du coup droit.

En prise porte-plume, l'attaque du revers est un coup assez complexe.

Comme en prise orthodoxe, le joueur prend son élan à partir de l'avant bras; mais il doit effectuer une torsion du poignet pour amener la raquette dans une position correcte. Le geste est réalisé à partir d'une rotation de l'avant bras autour de l'articulation du coude vers l'avant et vers le haut. Le mouvement de torsion du bras est plus prononcé avec la prise porte plume.